Pourquoi je ne souhaite pas être candidat aux municipales …

Résultat de recherche d'images pour "démocratie"

La période des sollicitations directes ou indirectes est ouverte, et je préfère avoir une réponse globale, au cas où.

Les 2 principales raisons pour ne pas être candidat ne sont pas liées à l’endroit où je vis. C’est avant tout la volonté d’avoir du temps disponible et un système électoral inadapté à un véritable débat.

Voilà 40 ans que je m’engage à fond dans tout ce que je fais, depuis la fin de mes études et tout au long de mon parcours professionnel, mais aussi dans mes engagements associatifs ou politiques. Au moment, où je vais pouvoir lever le pied pour consacrer plus du temps à mes proches et aux loisirs, je n’envisage donc pas de remplir ce temps libéré avec une campagne électorale puis éventuellement un mandat. Mais plutôt de le consacrer à la lecture, à l’écriture et à la réalisation de reportages sur des lieux ou des personnes qui pratiquent au quotidien la solidarité, sociale et écologique.

De plus, je suis très réservé sur notre système électoral trop peu représentatif à mon goût. En effet, le système de listes avec une forte prime majoritaire personnalise terriblement les débats. Et très souvent, le pouvoir est tenu par une poignée de personnes, voire par le (la) maire quasi seul(e).

Cette personnalisation, autour des têtes de listes, a plusieurs conséquences : cela rend les échanges plus agressifs durant les campagnes, et cela se poursuit naturellement durant tout le mandat. Cela est vrai pour la plupart des élections en France.

Les campagnes se concentrent donc sur les hommes et les femmes, plutôt que sur des projets.

Je suis donc favorable pour la plupart des élections à une proportionnelle intégrale, avec répartition des sièges pour toutes les listes atteignant 5%.

Il est important de développer une culture du compromis dans notre pays, comme elle existe dans de nombreux pays voisins, que je connais bien. Une personne ou un petit groupe de personnes qui savent pour tout le monde, on voit bien depuis 30 ans que cela ne fonctionne pas.

Des projets qui devraient faire l’unanimité mettent souvent des années à voir le jour, justement à cause de ces oppositions de clans et de personnes.

Il faut revenir à un vote de préférence plutôt qu’aux votes de défiance largement généralisés.

Le contexte actuel développe à l’excès cette agressivité, et elle est même entretenue par certains leaders. Cette violence verbale en passe de devenir physique, est insupportable pour moi !

Au delà de la proportionnelle, il me semble important de développer une représentativité plus étendue de la population avec de vraies commissions extra-communales pas forcément menées par un élu, et avec de réelles prérogatives. Et dans ce cas, je serai présent.

Alors pourquoi ne pas simplement soutenir une équipe, me direz vous ? Et là ce sont les positions nationales des partis politiques qui vont soutenir les futures listes, ou de leurs leaders qui vont me repousser. En effet, seul un projet totalement écolo (ni écolo bobo, ni écolo gaucho) pourrait avoir grâce à mes yeux !

Ceci étant dit, et quelque soit le résultat, je resterai à la disposition de l’équipe municipale élue en 2020 au service de projets qui retiendront mon attention et mon envie.

Je souhaite donc une campagne la plus sereine possible, avec de vrais débats d’idées, au service de tous les habitants.

Jean-Pierre Lartige

Cette entrée a été publiée dans Ecolo, réflexion. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pourquoi je ne souhaite pas être candidat aux municipales …

  1. BREBANT dit :

    le management par projet !!!!quelle belle idée …..par contre la proportionnelle « intégrale » ……tu ne manages plus rien !!!!!que du bordel …..un pays avec 365 sortes de fromages !!!! tu te rend compte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>