Contribution au Grand Débat de Marie-Thérèse

Les femmes et les hommes politiques doivent être courageux, prendre les décisions qui sont favorables pour le plus grand nombre et pour la planète.

Nous avons besoin de réformes et celles-ci doivent être menées suivant 3 directions : dignité, justice et écologie. Elles doivent nous permettre de bien vivre ensemble, de faire société et de ne laisser personne de côté.

Je vous remercie d’avoir mis en place ce grand débat, qui je l’espère aboutira à des changements et améliorations substantielles pour tous. Il est important que tous puissent s’exprimer, et pas seulement dans la rue. Je souhaite une véritable démocratie où chacun puisse vivre dignement, se loger dignement, se déplacer, manger à sa faim,  avoir accès à l’éducation et la culture. Je souhaite que la France puisse être autonome financièrement (désendettement) et économiquement (trop d’importation), et amène chaque citoyen à l’autonomie.

Ces réformes doivent permettre à tous de vivre dignement et donner un avenir aux générations futures. Ceci doit se réaliser avec justice et partage. Nous devons cesser cette course au profit immédiat et cette recherche de la croissance à tout prix. Les ressources de la planète ne sont pas infinies. Nous devons voir loin, et non à nos pieds.

L’exemple doit venir du haut, exemplarité de nos dirigeants et élus. Il faut qu’ils soient au service de tous et non à celui d’une caste, d’une corporation et soumis aux lobbies. L’effet d’un élu qui triche rejaillit sur tous les élus. Comment demander l’exemplarité de tous si nos dirigeants et élus ne le sont pas ?

L’avis du citoyen doit être recueilli plus souvent et pour tout projet d’importance. Ainsi au niveau municipal des commissions extra-municipales doivent être mises en place. Il faut que les citoyens prennent plus de place dans le débat et le dialogue qui doit s’instaurer entre les élus et les citoyens. Les bonnes idées sont partout et nous sommes plus intelligents à plusieurs que seul suivant la fameuse maxime :

« Seul je vais plus vite, mais ensemble on va plus loin. »

Puisque j’évoque les élus, ils sont à mon avis trop nombreux à tous les étages : municipalités, agglomérations, métropoles et communautés de communes, départements, conseils régionaux, assemblée nationale et sénat, le mille feuilles électoral est trop important. Je propose de supprimer les départements, d’évaluer l’intérêt de la réforme des régions, de rapprocher les communes de leurs agglomérations, métropoles ou communautés de communes. Je propose que le Sénat représente le territoire avec 1 sénateur par département élu au suffrage direct et que l’Assemblée Nationale avec 200 députés représente les citoyens avec une liste nationale au suffrage direct et à la proportionnelle intégrale. Leurs moyens pourraient être augmentés, et devraient être utilisés pour leur permettre d’employer plus de personnel.
Je propose également qu’une partie des élus régionaux et locaux soient tirés au sort sur les listes électorales comme les jurés d’assisse. Ceci permettrait d’intéresser des citoyens qui n’ont pas le goût du pouvoir.
Les postes sont tenus souvent par des personnes qui ont fait de la politique un véritable métier, ce qu’il faut casser si l’on veut que les élus restent proches du peuple. Il faudrait un véritable statut de l’élu, mais avec des contraintes de durée et de nombre de mandats. Je suis contre le cumul des mandats, et souhaite un seul mandat à la fois, à l’exception de celui de conseiller municipal qui pourrait être cumulé avec un autre mandat. Faire cesser tous les avantages liés au mandat électoral ou à la fonction quand ceux-ci se terminent. Comment ne pas être déconnecté de la réalité quand on n’a jamais fait autre chose que de la politique ? Pour ceux qui pensent que le non-cumul serait une cause de cette déconnexion, je les invite à venir faire du bénévolat dans les associations, centre sociaux, etc… ils vont retrouver rapidement cette connexion ! Un grand débat sur ces sujets s’impose qui ne doit pas être mené et confisqué par les élus qui seraient juges et parties.

Je propose de rendre le vote obligatoire.

Nous devons changer de modèle sociétal et tous les domaines sont impactés : l’agriculture, l’énergie, l’industrie, l’habitat, la fiscalité, l’éducation, la culture, l’environnement, la santé, le modèle social et le modèle politique mais je l’ai évoqué plus haut. Il nous faut voir avec le prisme de la durée et de l’écologie tous ces domaines.

A chaque élection, les Français espèrent des changements, et ces changements ne sont pas les mêmes pour tous, ce que nous avons vus encore avec le mouvement des gilets jaunes. Il est important que soient réalisés les changements utiles pour le plus grand nombre, que ces changements soient élaborés avec le peuple, avec et non pour.

Agriculture :

Nous devons passer à la généralisation d’une agriculture respectueuse des hommes, des animaux, des terres et de l’environnement. Pourquoi poursuivre dans la voie du productivisme qui nous amène à des invendus, à des pollutions et dégradations des sols, de l’eau et de l’air.

Les produits biologiques sont de plus en plus demandés, pourquoi ne pas favoriser l’augmentation des surfaces cultivées en agriculture biologique de façon plus massive ? L’alimentation dans les cantines scolaires, dans les centres de vacances, dans les hôpitaux, dans les EHPAD devraient être en bio local. Ce qui donnerait localement du travail et soutiendrait l’économie locale. Local et biologique c’est bon pour la planète et pour nous tous. Au lieu de cela on peut constater que des agriculteurs, éleveurs en agriculture biologique ne reçoivent pas leurs aides. Qu’en penser ?

Energie :

Il faut cesser cette course au nucléaire. Le nucléaire, ce n’est pas l’indépendance puisque nous allons chercher l’uranium à l’étranger. Mais ce sont des risques avec les accidents possibles et pour les générations futures la gestion des déchets. Nos centrales sont vieillissantes et nous repoussons toujours leur fin de vie … L’EPR n’est pas plus rassurant, voir les avis et mises en demeure de l’ASN …

Que ferons-nous en cas d’accident nucléaire en France ? En Ukraine après Tchernobyl, au Japon après Fukushima nous pouvons constater les difficultés.

Je remercie le premier ministre du Japon Monsieur Naoto Kan, en poste lors de la catastrophe de Fukushima, pour son courage et sa clairvoyance lors de la catastrophe et maintenant. Je le remercie de nous faire partager son expérience et de nous dire qu’il faut sortir du nucléaire.

Je suis pour une sortie du nucléaire progressive mais la plus rapide possible.

Je suis pour les énergies renouvelables et les économies d’énergie qui sont à favoriser au maximum : l’énergie non dépensée est la meilleur !

Industrie, manufacture, artisanat :

Je pense que les produits et services dont nous avons besoin devraient être fabriqués en France. Ce sont nos emplois, c’est moins de transports et bon pour la planète.

Il faut une ré-industrialisation, retrouver et encourager l’artisanat avec le savoir-faire fabuleux qui est le sien. Il faut des grosses entreprises mais aussi un tissu de PME/PMI/TPE plus important qui localement fait vivre un territoire.

Il faut rechercher toutes les idées. Un exemple simple pour la laine de mouton, une éleveuse me disait qu’elle payait pour sa destruction et pour la tonte ! Mais nous importons la laine ! J’ai récemment vu que des filières laine française démarrent. Voilà des initiatives à encourager. Ce sont des gouttes d’eau mais assemblées elles font la mer.

Permettre à la France l’autonomie pour les biens et services, à minima dans un premier temps arriver à l’équilibre entre importations et exportations. Ce qui n’était pas le cas en 2016, nos exportations diminuaient et nos importations aussi mais des proportions moindres. Les importations comme les exportations induisent des transports, mauvais pour la planète et qui pourtant ne sont pas taxés suffisamment.

L’importation de produits, pas toujours de bonne qualité, avec les transports qui en découlent sont mauvais pour la planète et destructeur d’emplois.

Il faut faire local au maximum, circuits courts. Dans cet esprit, accélérons encore la mise en place des Territoires Zéro chômeur de longue durée, formidable expérience. J’ai eu la chance de visiter celui de Mauléon dans le 79.

Je pense qu’il est utile de nationaliser temporairement une entreprise pour éviter sa fermeture.

Habitat :

L’habitat doit être digne. Il faut restaurer les logements insalubres. Permettre à un locataire de signaler facilement un logement insalubre sans lui supprimer l’APL parce que le logement est insalubre.

Il faut isoler les logements source d’économie pour l’habitant mais bon pour la planète et pour l’emploi.

Il est indispensable d’encadrer les loyers et supprimer les diminutions opérées sur les APL.

Il faut investir dans le logement social avec un souci de mixité sociale.

Les habitants doivent être consultés sur les rénovations et les créations de logements par le biais des conseils de quartier, conseils citoyens, commission à créer.

Le modèle social :

Un modèle social basé sur la mixité sociale, culturelle et la solidarité. Il nous faut combattre les inégalités et les discriminations.

Permettre à chacun d’exercer ses droits et vivre dignement.

Remettre des humains en face des personnes en demande et cesser cette course au tout numérique. Nous avons l’obligation d’ouvrir des espaces numériques pour toutes nos démarches, mais tout le monde n’a pas un ordinateur, une connexion internet et ne sait pas toujours l’utiliser.

L’éducation civique doit être un sujet de tous les âges, que ce soit à l’école ou après, pour permettre, en fonction des lois votées, une mise à niveau.

Il faut soutenir les structures qui encouragent l’éducation populaire.

Il faut un accueil digne pour les migrants et pour tous, ne laisser personne au bord du chemin : c’est ce qui fait notre humanité.

Fiscalité :

Je suis satisfaite de la mise en place de la retenue à la source qui s’est effectuée sans problème notable. Payer des impôts c’est normal, mais il faut que cet argent soit bien utilisé. Vouloir faire payer des impôts à tous y compris aux plus pauvres, c’est démagogique ! Ceux qui ont beaucoup d’argent, l’envoient dans les paradis fiscaux et/ou payent des fiscalistes pour en payer le moins possible et il faudrait faire payer les plus pauvres pour qu’ils participent ? Mais ils payent déjà la TVA sur tous leurs achats et elle est la même pour tous, ce qui n’est pas juste par contre.

Je suis favorable à l’ISF. Je pense que c’est une bonne chose même pour celui qui le payerait de lui permettre de partager. Et puis quand on a déjà tant, ne peut-on en donner un peu ? A-t-on besoin de tout cet argent pour vivre heureux ? Je suis favorable à un dégrèvement conditionné par un réemploi de cet argent dans l’économie française.

Je suis pour un revenu universel garanti à tous avec, en fonction des possibilités de chacun et des envies de chacun, un travail collectif ou associatif qui bénéficie à tous.

Je souhaite que soit accentué la recherche des fraudeurs et évadés fiscaux et que nous soyons informés des avancées dans cette traque.

Je suis pour «  pollueur payeur » ce qui serait juste et responsabiliserait.

Education :

Je souhaite une excellente éducation adaptée à tous. Avoir une base solide avec une bonne éducation, c’est une chance pour chacun et pour tous, c’est notre futur. Il faut permettre à un enfant d’apprendre et de s’épanouir. J’approuve le dédoublement des classes et l’école à 3 ans pour tous. Mais il faut aussi regarder les statistiques : qui va en SEGPA, en classe ULIS ? 80 % des élèves viennent de familles défavorisées, de parents les plus pauvres. Une des premières injustices est celle de l’école avec l’orientation très complexe, il faut connaître les bonnes filières, les établissements … Les enfants ne sont pas en situation d’égalité. Combien d’enfants d’ouvrier en études supérieures et dans les grandes écoles telles Polytechnique, écoles de commerce (très chères) … ?

Tous doivent trouver leur place, aussi bien l’enfant à haut potentiel que celui en difficulté avec un système scolaire qui ne lui convient pas. Or actuellement ce sont les enfants qui rentrent dans « le moule » qui s’en sortent le mieux, ceux qui sont dans le milieu de courbe de Gauss. Il faut utiliser des méthodes comme Freinet et Montessori. Il faut créer une école adaptée à nos enfants qui les forme sans les déformer.

Je suis favorable à la création d’internats pour les enfants du lundi matin au vendredi soir. Ceci permettrait à des enfants de retrouver un cadre et de pouvoir étudier dans de bonnes conditions.

L’éducation civique, le brevet de secouriste et premiers soins, la cuisine, la couture, les travaux manuels, la musique, les arts, le jardinage doivent être enseignés ou renforcés.

Il faut que les apprentissages de base : lire, écrire et compter soient acquis parfaitement avant l’entrée en 6ème. La lecture doit être encouragée, il y a de superbes expériences dans ce domaine : tout le collège lit pendant un laps de temps : direction, enseignants, personnel, enfants, … tous un livre à la main !

Culture :

La culture c’est essentiel ! Gratuité des musées et accès à la culture pour tous.

Il faut permettre à tous d’être non seulement spectateur mais aussi acteur dans ce domaine.

L’école a un rôle primordial pour détecter et révéler les talents, mais aussi inciter à aller au théâtre, à l’opéra, au conservatoire, au musée, à la médiathèque …

Nous devons porter la culture, que ce soit celle de notre ville, de notre région, du pays. Nous devons apprendre, connaître, pour partager.

La culture ça vous change la vie !

Environnement :

Attention particulière à nos biens communs : l’air, l’eau, les déchets, les sols

Je mets les déchets dans ces biens communs car ils sont valorisables en très grande partie alors que soit on les brûle, soit on les enfouit, et dans les 2 cas c’est générateur de pollution.

Il faut mettre en place des filières de recyclage et les favoriser financièrement. Là encore c’est bon pour la planète et bon pour l’emploi.

L’air et l’eau ont besoin d’une agriculture respectueuse de l’environnement : agriculture biologique, d’une autre gestion des déchets moins polluante, de plus de ferroutage.

Suppression des plastiques ! Standardisation de ceux-ci en attendant, vrai règlementation pas plusieurs plastiques sur un même objet. Des codes-barres ou autre solution pour permettre de les distinguer et de les recycler plus facilement. A la conception d’un objet il faut prévoir son recyclage !

Transports :

Adapter son mode de déplacement à son déplacement.

Il faut favoriser économiquement les déplacements doux et à l’inverse pénaliser les déplacements polluants.

Covoiturage et transports en commun ou transports à la demande à renforcer et encourager à tous les niveaux.

Le train doit être plus facile d’usage pour les trajets courts de ville à vile par exemple ou de la campagne à la ville. Les horaires doivent être fiables.

Taxes sur le kérosène à mettre en place.

Ferroutage on en est où depuis le temps que l’on en parle ? Et les camions continuent d’encombrer les routes, de les abîmer et de polluer.

L’Ecotaxe : « un fiasco à 10 milliards d’Euros » source AFP/France Inter ! Je regrette le choix fait par le gouvernement Fillon et la reculade du gouvernement Hollande face aux bonnets rouges.

Les camions continuent à polluer et défoncer nos routes sans rien payer et ce sont les citoyens qui payent et subissent la pollution.

La santé :

La santé mériterait bien plus que ce que je vais en dire. Elle dépend beaucoup de notre alimentation, de notre exposition aux pollutions et au stress, de la génétique mais aussi de nos habitudes comme le pratique du sport ou non, et de notre lieu d’habitation.

Les principes de base, la connaissance de son corps ainsi que les risques vitaux (AVC, infarctus, …) ainsi que les gestes de secours devraient être enseignés à l’école.

La répartition des médecins sur le territoire pose de gros problèmes. C’est une source d’inégalité sur les territoires et ceci mériterait une réflexion et une action corrective.

Je suis pour les médecines douces et l’homéopathie seules ou en accompagnement des traitements allopathiques nécessaires.

On tente toujours de discréditer et dé rembourser l’homéopathie, peu chère par ailleurs, parce que non efficace. Mais si certains la trouvent efficace, est-ce grave si ils l’utilisent ?

Je voudrais voir revenir les herboristes avec un vrai diplôme.

Emploi :

Quand tout ce qui est décrit ci-dessus sera réalisé nous serons en plein emploi !!

Cette entrée a été publiée dans Ecolo. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Contribution au Grand Débat de Marie-Thérèse

  1. Here is an important prize for you. coupleecolo.fr
    http://bit.ly/2Ky6QeX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>